L’école de Clerheid

 

© École de Clerheid asbl

En juin 2006, la famille Lilot revient à Clerheid, avec des images qu'ils ont tournées à partir de janvier 2005 et qui leur permettront de réaliser la série documentaire pour enfants "Les lettres de la roulotte". 

En août 2006, l'Ecole de Clerheid fête ses 20 ans! Un camp roulotte célébrera l'événement en sillonnant les villages avec un spectacle troubadours: du cirque et des chansons crées pour les 20 ans: cache-cache vaisselle (Isabelle Jemine), Quand la folie berce la vie (Claire Spineux), La légende de Clerheid (Bruno Close-Ecole de Clerheid), Ici commence un pays (Bruno Close-Isabelle Jemine)

En septembre 2006, Pascale et Jean-Denis Lilot reprennent le flambeau de l'animation et de la gestion.
Maryline Audrit s'en va vers d'autres activités mais jamais très loin car elle assure régulièrement des animations cirque à l'école de Clerheid.

L’histoire:

En décembre 1985, Jean-Denis Lilot a racheté la vieille école du petit village de Clerheid, qui était alors complètement en ruine.Avec l’aide de la famille et des amis, il l’a remise en état afin qu’elle puisse accueillir des enfants.

Il l’a peuplée d’animaux : cheval de trait, chèvres, moutons, cochons,lapins, poules, colombes…
pour qu’ils soient les amis des enfants.
Et puis progressivement,au fur et àmesure des moyens financiers, l’école s’est équipée : la petite roulotte, le chapiteau de cirque, le studio d’enregistrement, le tracteur et l’impériale, une autre roulotte…et le village en bois. 

Chaque été, lors des « camps Robinson », enfants et animateurs se sont retrouvés dans une clairière appelée « pré des fossés » pour construire des cabanes et y dormir. Ils ont aussi construit l’amphithéâtre, le pont, les murailles et les tours d’entrées. Ainsi est né le village en bois. La créativité des enfants associée à l’aide d’ingénieurs et architectes, a permis l’émergence d’un lieu qui ne ressemble à aucun autre. Un lieu sorti du rêve , de l’imagination, du travail et de l’effort mis en commun. 

En 2002, un grand projet : la reconstruction de l’amphithéâtre du pré des fossés (construit en 1991 et inauguré par Julos Beaucarne).
Un vrai projet intergénérationnel où les compétences des uns et l’enthousiasme des autres se sont complétés. Chaque mètre carré a été construit par une personne différente.170 personnes ont participé à la construction. Il s’agit d’une œuvre collective. Ce projet a culminé par l’accueil de la troupe des Baladins du miroir qui y ont joué leur «  Molière » le 26/10/02.   

En 2004, l’Ecole de Clerheid prend la forme d’une asbl et Jean-Denis Lilot passe le relais de la gestion et de l’organisation des camps à Maryline Audrit et à une équipe de maîtres de stage afin de se consacrer au projet « jardinières » et à la préparation d’un long voyage de rencontres européennes. Un voyage qui le mènera avec sa famille ( son épouse Pascale et leurs quatre enfants ), en roulotte  à travers l’Europe. Dans quelques écoles de différents pays de l’Union européenne, ils lanceront le projet « jardinières ». Ce projet qui vise avant tout à permettre la rencontre entre les enfants de différents horizons.  

En février 2004, enregistrement à l'école de Clerheid du C.D "Le sac de blé"sous la direction artistique de Pascal Chardome. Les enfants de l'Ecole de Clerheid ,étaient accompagnés de la chorale Cantados de Namur, dirigés par Catherine Debu et sous la direction artistique de Pascal Chardome. Ce CD a fait le tour de l'Europe avec la famille. Les chansons ont été traduites et chantées dans plusieurs pays et dans plusieurs langues. 

A partir d'avril 2004, la grande aventure du voyage autour del' Europe...jusqu'en juin 2006, le rendez-vous en chansons... Au même moment, le 6 juin 2006, des classes des 4 coins de l'Europe se sont données rendez-vous pour chanter... 

Imaginez un village entier tout de bois, érigé à flanc de colline,
le long d'un vallon planté de pins.
Un village de Robinsons

Il y a… Il y a en ce lieu magique un air de si grande fête qu'elle vous prend à bras le corps. Le village nouveau est à deux pas avec ses tours, ses engins en bois et ses cabanes de pêcheurs et la passerelle et l'étang. " Le poisson comme il est dans l'eau, on ne voit pas qu'il pleure". Une forêt d'enfants grimpe vers la lumière dans l'invention totale, le village est retrouvé comme au premier jour de la construction des hommes en ces temps où l'homme n'était encore qu'un bébé en lisière de ce monde étrange où l'on a mis la vie en prison et où vous autres l'avez ressuscitée pour quelques siècles.
Vous êtes la passerelle entre deux mondes. Merci pour le théâtre si tant et tant élisabéthain. 

Julos Beaucarne 
(Extrait du livre d'or de l'école de Clerheid)

Le village en bois & le chapiteau:

Le potager et les paysages:

En décembre 2006: création de la chorale de Clerheid. Un groupe d'enfants et de jeunes se constitue et se réunit 6 demi/WE par an pour chanter  sous la direction d'Isabelle Jemine.

En mai 2008, en partenariat avec le CEC l'Atelier, organisation d'une fête locale et associative: " la fête du vent" avec la participation de notre chorale d'enfants.


En 2008, enregistrement par la chorale d'un CD de chansons, pour la plupart créées par les jeunes: "Ici commence un pays".

En septembre 2008 Création d'une nouvelle activité au sein des camps et des classes vertes: les "ateliers philo". Cette activité est en constant développement et fait l'objet de la réalisation d'une série documentaire par Pascale et Jean-Denis Lilot: "Les constructeurs d'idées".


En janvier 2010: agrément de l'Ecole de Clerheid asbl par la Communauté française en tant que Centre de Rencontres et d'Hébergement (secteur jeunesse).


En mars 2010, en partenariat avec le CEC l'Atelier, organisation d'une fête locale et associative: " la fête de l'obscurité" avec la participation de notre chorale d'enfants.

En 2010, enregistrement par la chorale d'un CD de chansons, pour la plupart créées par les jeunes: "Voir plus loin ailleurs".


En 2011-2012, construction d'une grange, projet collectif en partenariat avec l'asbl Solidarcité, la scrl Tectum et avec la participation de plus de 150 jeunes.


En mai 2012, en partenariat avec le CEC l'Atelier, organisation d'une fête locale et associative: "la fête du temps qui passe" avec la participation de notre chorale d'enfants.


En février 2013 La chorale organise pour la première fois un concert à la salle Concordia d'Erezée.


En 2013 Un projet jeune est mis en place afin d'enregistrer un CD en studio.
Les jeunes sont encadrés par des gens de métiers.
Ce CD "Valse d'un rêve" est sorti pour les fêtes de fin d'année.


En 2014 Une collaboration avec les grottes de Han permet à la chorale de réaliser trois concerts
itinérants à l'intérieur des grottes.